Eau et Assainnissement

Rapport sur le prix et la qualité du service public d’assainissement collectif 2015

Vous pouvez prendre connaissance de se rapport en consultant le site de l’observatoire national des services publics de l’eau et de l’assainissement. Vous trouverez aussi le prix de l’eau du  Syndicat intercommunal d’adduction d’eau potable de GIEVRES PRUNIERS-en-SOLOGNE , réseau sur lequel certain Veilleinsois sont raccordés.

www.services.eaufrance.fr

Préservons la qualité de l’eau à Veilleins :

respectons les consignes

Nous utilisons de l’eau pour nous doucher, tirer la chasse d’eau ou faire notre vaisselle. Après utilisation, ces eaux usées sont rejetées dans le réseau d’assainissement puis acheminées à la station d’épuration où elles sont dépolluées avant rejet dans le milieu naturel.

Le réseau d’assainissement sert donc à collecter les eaux usées. Même si ce réseau est communément appelé « tout à l’égout », il n’est pas destiné à recevoir tout et n’importe quoi, en particulier des déchets solides. Les agents du service des eaux retrouvent ainsi des lingettes, des serviettes, des protections féminines, des blocs WC, serpillières, etc ……

En respectant quelques règles, nous pouvons préserver la qualité des ressources en eau.

Quelques exemples:

Il existe aujourd’hui une grande panoplie de lingettes, que ce soit pour les mains, les fesses de bébé ou pour se démaquiller, pour enlever la poussière ou encore pour nettoyer les lunettes des WC.

Ces lingettes sont encore trop souvent jetées dans les toilettes après utilisation, causant des dysfonctionnements importants dans le système d’évacuation et d’épuration des eaux usées. Elles bouchent les canalisations, empêchent les pompes de refoulement de fonctionner ce qui provoque parfois quelques débordements chez les particuliers. Les eaux usées ne sont alors plus conduites à la station d’épuration et s’écoulent via les trop-pleins de secours dans le milieu naturel en polluant gravement les cours d’eau. Enfin, ces dysfonctionnements occasionnent des réparations onéreuses tout en mobilisant inutilement le temps des agents chargés de l’entretien et entraînent au final une augmentation des coûts d’exploitation qui sont répercutés sur le prix du m3 d’eau à l’usager.

Attention : les emballages de certaines marques de lingettes indiquent parfois la mention « biodégradable » ou « peut être jeté à l’égout ». Il s’agit d’une information abusive car les rejets de corps solides dans le réseau d’assainissement sont interdits. Ces consommables doivent être jetés dans les poubelles verte  habituelles.

Il est interdit de jeter des produits chimiques dans l’évier. Aujourd’hui, avec la multiplication des produits issus de l’industrie, le réseau d’assainissement reçoit un très grand nombre de produits à l’origine de dysfonctionnements : ces produits sont néfastes aux bactéries des stations d’épuration. Les graisses et huiles domestiques ou professionnelles, les huiles de vidange, solvants, fonds de peinture, acides et produits chimiques ou encore les produits phytosanitaires de jardin, désherbants doivent impérativement être déposés à la déchetterie. Il en est de même pour les produits encrassant tels que les boues ou le sable.
Autant de gestes irrespectueux de l’environnement qui constituent une infraction au regard de la loi. Il est rappelé que le règlement d’assainissement interdit tout rejet de corps solides dans les réseaux d’eaux usées dans l’article 6

 

NETTOYAGE DES REGARDS D’EAU

Les regards d’eau doivent être vidés s’il y a de l’eau, nettoyés et débarrassés  de tout nuisible.
Concernant le relevé des compteurs d’eau, il est effectué deux fois par an :  avril – octobre.

Merci de bien vouloir laisser un libre accès à vos compteurs.

En cas d’empêchement, un relevé vierge vous sera adressé dans votre boîte aux lettres qui sera à remettre à la mairie.
Nous vous rappelons qu’il est indispensable de protéger votre compteur contre le gel. En cas de panne, la réparation vous sera facturée.

Les commentaires sont clos.